Les naissances incontrôlées, déclin ou développement ? Partie 2: les avantages

Avantages pf

Quels avantages et inconvénients de la planification Familiale ?

  • Accordons-nous  que la planification familiale partant de ses avantages, est un droit et une responsabilité commune et partagé du couple ; que le devoir proprement dit incombe aux politiques ;
  • Accordons-nous que les naissances incontrôlées ne sont pas vectrices de développement mais de déclin dans des pays comme le Niger ; pays où les systèmes d’éducation et de santé  laissent à désirer ;
  • Accordons-nous sur l’évidence que la PF est une pratique ancestrale cautionnée par les religions comme l’Islam ;

Alors, passons les avantages et inconvénients de la PF sur la balance et déduisons d’un bon sens les résultats.

Quels avantages socioéconomiques de la planification familiale ?

De prime abord, complétant mon deuxième article , il s’agit d’en venir à bout de certains maux qui gangrènent le développement socioéconomique.  Il est question de contribuer à réduire la pauvreté. On parle alors de PF en matière de santé sexuelle et reproductive pour répondre aux risques auxquels s’exposent les individus et les familles incessamment en quête de satisfaction des besoins. La SSR entend supprimer ou réduire les risques et l’exposition aux IST/VIH Sida, aux effets du mariage précoce tels que l’émigration, la mortalité, la fistule, et munir les plus exposés comme les jeunes des moyens de prévention (abstinence et contraception) contre les IST/ VIH Sida et les grossesses non désirées, et leur garantir un encadrement d’écoute. Il serait intéressant que vous lisiez l’article d’une collègue sur les grossesses non désirées.

L’espacement et les contraceptifs

Ensuite la PF emploie l’espacement convenable et volontaire des naissances pour assainir l’économie ou l’environnement familial. Elle entend fondamentalement garantir le respect des droits des enfants, la prévention des avortements à risque, de la mortalité, etc. Et ce grâce à des méthodes traditionnelles reprises dans le concept de SR/PF tel que l’usage du préservatif qui s’apparente au Coït pratiqué en toute licéité depuis des siècles. le coït n’est qu’une composante des contraceptifs que je développerais bientôt.

En outre, reconnaissons que ces pratiques ne font pas l’unanimité chez tous. Mais on n’en saurait en tenir catégoriquement rigueur à ceux qui en doute pour le moment et à ceux pour qui l’inexpliqué parait inexplicable et s’apparente donc  à l’inapplicable. Tout repose sur une démarche pratique adaptés aux réalités locales pour une meilleure conscientisation de masse et un dialogue propre et inclusif de toutes les colorations parties prenantes de la vie sociale. Acceptons de dialoguer.

Enfin, il faut à ce niveau, individuellement mettre à profit sa lucidité pour remettre en cause ses préjugés. Encore faudrait-il que l’on prenne conscience de ses suppositions subjectives. Il faut donc entrevoir les bienfaits qui s’y présentent à partir des risques encourus qui tendent à annihiler le bien-être commun. Il est évident que lorsqu’une famille rayonne de bonheur, c’est la société entière qui s’en réjouit ; c’est le pays entier qui se prévaut d’un meilleur classement socioéconomique, et mieux sont repartis les revenus par habitant en terme de développement.

 

Par conséquent, décidons de réserver à nos futures enfants une place de choix, une meilleure éducation socioaffective et un bel avenir dans une société saine en devenir.

Quelques avantages différenciés

Enfant :

  • Réduction ou suppression de la mortalité infantile,des abandons de bébés et des avortements liés aux naissances incontrôlées et aux grossesses non désirées ;
  • Jouir d’une bonne éducation et d’un soin affectif intégrale ; un soin parental affectif garant d’un développement de la  personnalité à long terme et positif ; l’adulte trouve ses fondements dans son enfance.
  • Jouir d’un meilleur traitement médical et financier ;

Femme :

  • Réduction ou suppression de la mortalité maternelle, des cas de fistules obstétricales et des avortements liés aux naissances incontrôlées ;
  • Jouir des recommandations religieuses en matière des droits de la femme ;
  • Joui du soin accordé à chaque enfant, de la quiétude, de l’amour conjugale et du temps de se reconstruire et reconstruire ou gérer le foyer

Que dire alors du père de famille ? Je vous laisse en déduire… Que du bonheur 🙂

 

En conclusion, la PF est synonyme de développement en son essence, les avantages en témoignent ainsi que l’expérience d’autres pays musulmans, tel que l’Indonésie. Il faut déjà faire remarquer qu’il existe des familles qui pratiquent la PF sans s’en rendre compte. Ces familles sont autant rurales qu’urbaines.

Disons stop aux préjugés, la quête de la vérité est la seule voix légitime et noble du succès.

Je vous reviendrais vivement sur les inconvénients de la PF ce vendredi à venir pour conclure notre sujet « Déclin ou développement ».

Au plaisir de lire vos commentaires courtois, n’hésitez surtout pas à partager  le message ou à en discuter en groupes autour de vous, quel que soit votre positionnement

Un commentaire sur “Les naissances incontrôlées, déclin ou développement ? Partie 2: les avantages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *